Accueil > Actualités > Témoignages > Isabelle Rico-Lattes témoigne de son parcours hors norme

Isabelle Rico-Lattes témoigne de son parcours hors norme

Catégories :
Tous - Salon - Conférences - Communication - Témoignages - Concours - Pédagogie - Jeune Chimiste

Dans votre région :


Isabelle Rico-Lattes témoigne de son parcours hors norme

De la Recherche fondamentale à l’industrie : le parcours d’une femme chimiste.

Etudes et carrière au CNRS

Après des Etudes à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay aux Roses, puis l’obtention de l’Agrégation de Chimie à 22 ans en 1976, j’ai décidé de m’engager dans le domaine de la Recherche qui était une vocation depuis le lycée. Une thèse soutenue à Toulouse en 1979 m’a confirmée dans cette vocation qui s’est ensuite réalisée grâce à mon admission au CNRS en 1979. J’ai ensuite gravi les échelons de la carrière de Chercheuse pour arriver au grade de Directrice de Recherche Classe Exceptionnelle en 2009.

J’ai ensuite suivie une carrière qui m’a amené des Laboratoires du CNRS au ministère de l’Ecologie et du Développement durable. Depuis janvier, j’œuvre au rapprochement entre la recherche effectuée au sein du CNRS et des PME-PMI, dans la Région Midi-Pyrénées.

De la recherche fondamentale à la recherche appliquée

J’ai abordé dans ma carrière de nombreuses thématiques de recherche, de la photochimie au dérivés fluorés, avec la préoccupation constante d’allier mes travaux scientifiques à leur application industrielle. J’ai ainsi co- inventé plus de quarante brevets. Mes travaux ont trouvé des applications dans de nouveaux médicaments, issus d’un concept original « les formulations bioactives » dans lesquelles le principe actif participe à sa propre formulation.

A travers mes recherches, j’ai eu notamment la chance de contribuer à la mise au point d’un médicament majeur pour le traitement des décollements de rétine, pathologie pouvant entraîner la cécité : à l’heure actuelle plus de 200 000 personnes ont pu bénéficier de ce traitement dans le monde avec un taux de réussite supérieur à 85%. Oxan HD est commercialisé depuis mai 2003 par le plus grand groupe mondial de l’industrie de l’ophtalmologie (Société Bausch and Lomb).

Mes recherches ont également eu des applications dans les anti-inflammatoires : en 2007, le Trixera+ actif contre l’eczema en particulier et en 2010, le Triacneal actif contrer l’acné, produits par la société Pierre Fabre

Mon engagement de chercheur pour une chimie respectueuse de l’environnement a toujours été une priorité : j’ai déposé plusieurs brevets sur de nouveaux composés biodégradables.

Une engagement citoyen

Ayant été très tôt sensibilisée particulièrement sensible à l’impact potentiel de la chimie sur l’Environnement et la Santé et souhaitant m’investir au niveau sociétal dans ce domaine important pour nos enfants et les générations futures, j’ai accepté d’être chargée de Mission « Santé–Environnement » au ministère de l’Ecologie et du Développement Durable dans le service « Recherche et Prospective » de 2004 à 2006. Dans ce cadre j’ai installé un programme de recherche fédérateur de tous les organismes de recherche sur la question des « Perturbateurs Endocriniens » : un problème environnemental particulièrement grave dont la prise en compte correspond à un engagement fort pour une chimie propre, respectueuse de l’Environnement. J’ai ensuite suivi les travaux du Programme de Recherche « Santé-Environnement » et ceux du comité « Prévention et Précaution » chargé par le Ministre de l’Ecologie de rédiger des dossiers et recommandations sur les questions relatives aux problèmes de « Santé-Environnement ».

Cet engagement s’est encore amplifié en 2006 avec la création du Département Environnement Durable au CNRS, devenu ensuite Institut Ecologie et Environnement (INEE). J’ai en effet accepté de prendre des fonctions de Chargée de Mission de ce nouveau Département pour toutes les questions de relations entre « Chimie et Industrie ». J’ai ainsi mis en place un nouveau programme interdisciplinaire du CNRS « Chimie pour un Développement Durable » et animé ce programme de 2007 à 2012. J’ai organisé et fédéré les forces françaises dans ce domaine avec la mise en réseau (quatre réseaux complémentaires) de plus de 900 chercheurs académiques et industriels.

Depuis Janvier 2013 j’ai enfin pris en charge de nouvelles fonctions au sein du CNRS comme chargée de mission pour promouvoir et accompagner les relations entre le CNRS et les PME.

Le 13/02/13 dans Témoignages
Communauté
La chimie refait le monde
Environnement, Sport, Mode, Construction, Transport, Santé...
Découvrez en images comment la chimie refait le monde.